Des idées pour créer: la céramique peinte

Puisque je vous ai proposé un petit article pour décorer une tasse, je fais le lien avec la grande Histoire de l’Art comme j’en ai l’habitude. De tout temps, l’homme a décoré sa vaisselle. Il est impossible de parler de toute la céramique peinte, il y a trop d’exemples. Je vais te présenter ceux qui m’émeuvent le plus!

La céramique Rubanée

Au Néolithique, les hommes deviennent sédentaires, ce qui veut dire qu’ils ont un habitat fixe, comme toi et moi. Ils peuvent donc commencer à stocker de la nourriture pour les jours suivants et à pouvoir conserver plus de choses puisqu’ils ne doivent plus toujours tout prendre avec eux. Cela a conduit à l’invention de la céramique. Je me suis toujours émue du fait que cette première céramique était décorée. Dès le début, les humains ont eu envie de décorer leurs choses.

La céramique grecque

Les vases grecs nous racontent plein de choses sur la vie quotidienne, la mythologie, les récits. Ils sont une source historique importante, mais aussi de très belles oeuvres d’art. A figures noires ou rouges, c’est en réalité la même peinture. Ils sont peints crus, et c’est la cuisson qui leur donne cet aspect noir brillant. Ce décor est extrêmement solide. Ici, je vous ai mis une peinture du banquet, avec une joueuse de double flûte, et puis… la conséquence du banquet, avec cette très belle coupe classique dite « au buveur malade »…

La céramique médiévale

Au moyen-âge, la céramique devient beaucoup plus brillante. Elle est émaillée: les fours parviennent à donner une température suffisante que pour vitrifier la surface

La céramique chinoise

Sur cette très belle assiette du 18ème siècle tu peux voir un dragon et un phénix peints au bleu de Cobalt. Les habitués du Tamanoir connaissent mon amour pour les dragons. C’est un petit clin d’œil!

La céramique contemporaine

Avec les moyens techniques actuels, pratiquement tout est permis. Il existe cependant des céramistes qui réalisent des peintures artisanales, à l’ancienne. Voici la photo d’une céramique artisanale contemporaine.

Dessin sur tasses

Aujourd’hui, je vous propose de décorer votre tasse! Pour ce faire, vous avez besoin de n’importe quelle tasse en porcelaine blanche, de marqueurs sharpie (ou éventuellement des Posca) et d’un four ménager.

Voici les marqueurs que nous avons utilisés. Ils sont chouette aussi pour dessiner sur tissus, faire de la peinture sur soie, décorer des chaussures, dessiner sur du verre ou n’importe quelle surface dure et lisse. Attention ils sont permanents et tachent les vêtements.

Après avoir dessiné votre tasse, vous devez la mettre cuire à 130 degrés pendant 45 minutes. Cela cuira aussi le coronavirus!!!

Atelier de peinture 1 <3 Léna

Bonjour, Léna m’a demandé des ateliers de peinture pour remplir les carnets. Je vais faire une série de 10 ateliers. Aujourd’hui tu auras besoin d’aquarelles et de fusain, ainsi que de sel de cuisine.

1) Dessine un paysage au fusain. Ne fais pas les ombres, simplement les lignes de contour. Tu verras que les lignes sont très noires. Lave-toi les mains quand tu as fini (si elles sont bien lavées, tu ne verras plus de noir sur tes doigts et tu n’attraperas pas le coronavirus)

2) Prépare tes aquarelles: il te faut un pot d’eau, au moins un pinceau moyen et une lavette ou un mouchoir en papier. Peins les différentes surfaces. Si tu passes sur le fusain, le noir s’estompera. Si tu évites de passer dessus, il restera bien foncé.

3) pour créer facilement des nuances pour le ciel, par exemple, tu peux saupoudrer de sel

Bon atelier!

La tapisserie dite « de la reine Mathilde » à Bayeux

Il ne s’agit pas de la reine Mathilde de Belgique !!! Mais bien de l’épouse de Guillaume le Conquérant. La tapisserie raconte l’histoire de la conquête de l’Angleterre.




On y voit les chevaliers, avec tout leur équipement, les chevaux, ect. Comme dans une BD, le texte raconte l’histoire.
La tapisserie nous donne énormément de renseignements sur la vie quotidienne, les châteaux, les chevaliers… Ici on voit par exemple qu’on mangeait avec les doigts!
C’est aussi une oeuvre d’art majeure et unique en son genre!

Votre atelier du jour

Je te propose de réaliser un tableau sur tissus. N’importe quel morceau de vieux drap fera l’affaire, même s’il est imprimé ce n’est pas grave. Prépare du fil, de la colle, des petits bouts de tissus, tes marqueurs, et tes pastels si tu en as. Voici ce que j’ai réalisé!

10 idées pour ton carnet!

1. Réalise le cahier de ta vie rêvée

Dans les magazines, les gens semblent avoir une vie de rêve. Mais toi, ce sont quoi, tes rêves? Découpe les photos qui te plaisent et trouve ta maison, ton métier, ton jardin, tes futurs enfants. Amuse-toi, dans les rêves on a le droit d’aller à Walibi tous les jours et de ne jamais être confiné!

Ce serait bien, d’aussi beaux tissus au Tamanoir! Moi cela me fait rêver 🙂

2. Faire un carnet de surréalisme

Il s’agit de trouver l’or dans l’ordinaire: coller deux choses qui ne vont pas ensemble pour en faire une 3e, photographier les situations étranges ou insolites et les mettre dans ton carnet.

Exemple: ce collage de Virginia Loll.

3. Réaliser un herbier

Cueilles des feuilles dans ton jardin. Essaye de reconnaître les plantes qui t’entourent, en t’aidant du savoir des adultes, des livres et d’Internet. Fais sécher les feuilles dans du papier journal, écrasées par un gros livre. Une semaine après, tu pourras les coller dans ton carnet et écrire le nom de la plante.

4. Réalise un dessin tous les jours

Il n’y a rien de tel que le dessin d’observation pour s’entraîner à dessiner de mieux en mieux. Essaye de dessiner chaque jour quelque chose: le bic sur ton bureau, une feuille d’arbre. Tu le feras de plus en plus vite et facilement. Voici un exemple de mon propre cahier de dessin.

Heureusement, je n’ai dessiné que le bic, et pas tout le désordre sur mon bureau!!!

5. Réalise un zendoodle tous les jours

J’ai l’habitude de tout noter dans un petit carnet de travail. Sur mon carnet, je trace 24 cases que je remplis de petits doodle quand j’y penses. Quand une grille est remplie, je passe à la suivante. Voici ma grille actuelle

Évidement, certains sont mieux réussis que d’autres. Ce n’est rien. Quand c’est rempli, c’est toujours joli!

6. Le cahier d’artiste

Beaucoup d’artistes tiennent un cahier d’artiste, où ils essayent de nouvelles techniques, de nouvelles peintures, ect. Voici une photo de la couverture de mon cahier

Comme tu vois, j’ai vraiment beaucoup de carnets, achetés ou fabriqués. C’est un peu un problème!

Il y a bien d’autres artistes qui tiennent un cahier. Voici quelques liens

12 conseils pour commencer un art journal

http://scrapaval.over-blog.net/article-art-journal-un-ete-au-jardin-124838784.html

http://lejardindumixedmedia.over-blog.com c’est le blog du studio des Ginettes qui proposent des ateliers en ligne qui intéresseront peut-être vos parents 🙂

7. Le cahier de cochonneries

Tu as toujours rêvé de dessiner avec de la boue, du café, de déchirer ton cahier en forme de quelques choses, d’écraser de la nourriture entre deux pages ou de lancer ton cahier depuis la fenêtre de ta chambre? Réserve un carnet spécial pour cela, ce sera ton cahier de cochonneries. Comment ça, on ne peut pas? Bien sûr que si, à condition de le faire uniquement dans le cahier de cochonneries!

8. Le cahier abstrait

Ici, tu peux utiliser le feutre, la peinture, l’aquarelle, les pastels, ce que tu veux à la seule et unique condition que cela ne représente rien. Voici encore un exemple de mon cahier personnel.

Après, il a plu sur mon dessin et cela a fait de jolies taches que j’ai gardées

9. Le cahier antigaspi

Je pratique le zéro déchet depuis pas mal de temps. Malgré ça, il reste quand même toujours des déchets, ne fût-ce que ceux laissés par des in délicats sur mon trottoir. Beaucoup d’artistes créent à partir de déchets. Voici un exemple

Exemple: drapeau d’objets trouvés par Dadave

10. Le cahier tactile

Tu te souviens peut-être, quand tu étais un bébé, papa et maman te lisaient des livres à caresser. Il y avait des textures douces, rêches, lisses, grumeleuses… Tu peux réaliser ton propre livre à caresser en récupérant des emballages, du carton ondulé, du tissus, du papier de verre…

Voilà! A toi de jouer!

Marie-Eve, coordinatrice du Tamanoir

Faire ses propres carnets

Chers enfants, voici comment fabriquer vos propres carnets. Vous aurez besoin de papier de couleur, de papier d’imprimante, éventuellement de papier de couleur fin, de fil, d’une machine à coudre et éventuellement de masking tape.

Vous connaissez bien ces carnets: ce sont ceux que je fabrique pour vous lorsque vous venez en stage au Tamanoir. Voici celui qui va nous servir de modèle:

Pour réaliser ce carnet, j’ai plié une feuille de papier vert pâle fort en deux, en étant très précise. J’ai ensuite décoré toute les arrêtes avec du masking tape.

J’ai ensuite glissé dedans une feuille de papier de soie fin, et 5 feuilles d’imprimantes pliées soigneusement.
Vient ensuite l’étape la plus délicate, la couture qui doit se faire sur le pli, à la machine à coudre. Vous pouvez, si vous le souhaitez, insérer un ruban entre la couverture et les pages pour servir de marque-pages, mais je le déconseille pour un premier essai.

Et voilà le travail! Demain, je vous donnerai des idées pour utiliser ces carnets!

Un peu de land art

Chers enfants,

Vous êtes confinés, mais vous avez le droit de sortir au jardin ou, si vous en avez pas, d’aller faire un peu d’exercice. C’est pourquoi je vous propose un petit dossier sur le land art. Il s’agit d’aller faire des oeuvres d’art dans la nature. Du temps des Créateliers, nous avions déjà fait certaines choses, par exemple ceci:

Souvenez-vous, il s’agissait de mettre de petites portes pour les petites fées des bois!

Le land art, ce peut être effectivement de petites oeuvres comme celle-ci:

Photo trouvée sur le très joli site http://www.landart.ca

Ce peuvent aussi être d’immenses oeuvres comme celle-là

Spiral Jetty de Smithson, dans le lac salé de l’Utah (www.spiral-jetty.blogspot.com)

Mon land artiste préféré est Richard Long. Il fait d’immenses promenades dans les montagnes et réalise de grandes oeuvres d’art à l’extérieur


Richard Long, Afasia

Mais aussi des oeuvres d’art à l’intérieur, avec des pierres ramassées dans la nature, comme ce merveilleux Utah Circle conservé aux Musées Royaux des Beaux-Arts de Belgique.

Voici une galerie d’idées de land art à faire dans ton jardin, en promenade ou une fois de retour chez toi. Amuses-toi bien!

Il est aussi possible de faire de très chouettes tags végétaux. Nous en avons un ici au QG du Tamanoir

Envie de réaliser le même? Il faut réaliser une colle avec de l’eau, de la farine et du sucre. Mettre le tout dans une casserole et faire bouillir jusqu’à obtention d’une pâte gluante. Récolter de la mousse et la coller au mur selon le dessin souhaité, avec l’aide de cette colle (froide, évidement). Le tag végétal doit être arrosé avec un vaporisateur, sinon il se dessèche. Il se sentira bien sur un mur au Nord, peu éclairé. Dans de bonnes conditions et bien entretenu, il peut vivre trois ans.

Train World

Chers enfants, vous souvenez-vous de quand nous sommes allés tous ensemble avec Bernard de Namur par vous ainsi anobli dans des trains qui vous semblaient aussi anciens que ceux du musée? Aujourd’hui, Train World m’a demandé une vidéo sur ce que je préfère faire là-bas. En y repensant, j’ai eu envie de vous envoyer une visite virtuelle disponible sur leur site, afin de nous souvenir de ce chouette moment.

http://www.trainworld.be/fr/le-musee/explorez-train-world-en-3d