Une excursion à l’exposition Orient-Express?

A la demande de vos adolescents, j’ai le plaisir d’organiser une excursion à Train World pour visiter l’exposition Orient-Express! L’excursion sera confirmée dès 5 inscrits.

Cela coûte 20 euros + l’entrée du musée.

Voici une présentation de l’exposition: https://www.trainworld.be/fr/expo-orient-express

Voici le lien d’inscription: https://forms.gle/UUfT2SMDkYEdXxoV8

Activités le 18 octobre

Le 18 octobre, l’école des Bruyères est en journée pédagogique!

Nous organisons quelque chose, à la demande de déjà 7 enfants!

Matin: excursion au Musée Wellington à Waterloo. Rendez-vous au QG du Tamanoir, 114 avenue Demolder, 1342 Limelette, pour un départ en train.

Après-midi: ateliers de musique et d’art au QG du Tamanoir.

Notre place au QG n’est pas énorme, le nombre de place est limité, ne tardez pas!40 euros/enfant Inscriptions ici: https://forms.gle/zcm8bu3fmZu3HHUN7

Focus sur les stages!

Cette année, au Tamanoir, nous faisons le choix de réduire nos groupes de stage à 10-15 enfants maximum, un seul groupe à la fois. Il est essentiel pour nous de garder l’esprit « grande famille  » qui nous caractérise depuis le début des Créateliers en 2015.

Concrètement, les enfants sont bienvenus entre 3 et 12 ans, et les « anciens » de secondaires sont bienvenus s’ils le souhaitent. Il y a des animations communes: les rencontres dans l’esprit Freinet, bien sûr, mais aussi des ateliers de peinture sur toile, de la musique, des balades nature, des grands jeux. Mais il y a aussi des ateliers individuels dans lesquels vos enfants développent leurs propres projets: peinture, dessin, modelage, bricolage, bijoux, couture, nature et expérimentation musicale. Chaque semaine comprend une excursion et/ou des sorties, et chaque jour, des contenus culturels sont donnés. Connaissance de l’Histoire, des arts, de la musique, …

Les activités ont lieu de 9h30 à 16h30, la garderie est possible de 8h à 18h30 Les collations sont comprises mais pas le repas de midi. 140 euros par semaine complète. Inscriptions possibles via l’onglet stage.

A noter: à Noël, nous animons aussi un stage à Train World!

Nouvelles du Tamanoir

Les Heritage days

Le Tamanoir est heureux et fier de sa participation aux Heritage Days à Bruxelles, avec sa balade sur les hauts lieux de la démocratie. Eléonore et Marie-Eve ont pris plaisir à expliquer à tous les institutions belges et leurs bâtiments.

Démonstration des Fantastiques ateliers le premier octobre

De 17h à 19h à La Cabane Musicale de Céroux Mousty, rue de Spangen 24, nous réaliserons une démonstration des fantastiques ateliers, ouverte à tous. Inscription souhaitée à letamanoirasbl@gmail.com.

17h: atelier musical, présentation de musicogrammes, chants

17h30: atelier d’art pour tous: carnet d’inspiration

18h: lecture de contes

18h15: atelier d’écriture pour les plus grands, petits ateliers créatifs Freinet pour les plus jeunes

18h45: clôture par une présentation des excursions de l’asbl

Parents bienvenus!

Journées pédagogiques Bruyères les 15 et 18 octobre

Sur demande de 7 enfants, nous organiseront excursions ou ateliers! Vous pouvez remplir un formulaire manifestant votre intérêt ici: https://forms.gle/dj291Heqrk9xnnaP9 et nous vous recontacterons.

Le temps de créer

Lorsque les parents viennent rechercher leur enfant à un stage ou à un atelier, ils se penchent sur une toile et disent « Tu es doué ». Ce n’est pas exact. Le compliment, devant un beau résultat, c’est « je vois que tu as mis beaucoup de patience et de travail ». Les résultats ne sortent pas ainsi d’un talent qui se révèlerait ainsi directement en plaçant l’enfant devant une feuille de papier avec un pinceau. Ce mythe de l’artiste qui s’enferme dans un atelier et sort avec une oeuvre qui sera reçue par le monde sans discussion dans une admiration béate a la vie dure, mais ne correspond en rien à la réalité. Mais qu’est-ce que cette fameuse créativité, et comment donner à nos enfants l’opportunité d’être créatifs?

L’autorité, c’est ce cadre qui permet à l’enfant de devenir auteur de sa vie. Au Tamanoir, nous plaçons un cadre: le respect de soi, des autres et du matériel, c’est le cadre de base, auquel vont s’ajouter des règles destinées à vivre en paix tous ensemble, le temps d’une visite guidée, d’un atelier ou d’un stage. L’une de ces règles est « je termine ce que j’ai commencé, sauf si cela s’avère vraiment impossible ». Sans se donner la patience de finir, il est impossible de devenir auteur. L’autorité comprend donc aussi, de la part de l’adulte, la nourriture créative à donner aux enfants: matériel de qualité, reproduction d’oeuvres d’art, marches à suivre et autres livres en tous genres, musiques, jeux, ect.

Parce que la créativité n’arrive pas toute seule. S’il existe des centaines de livres renseignant les manières de devenir créatifs, voici quelques pépites dont nous nous inspirons.

Olivier Wahl

Olivier Wahl est un peintre et professeur de peinture parisien. « Votre vie n’est pas un projet » aime-t-il a répéter. La créativité, c’est de se mettre devant sa toile et de faire ce qu’on a à faire, même si on n’en a pas envie. Cela s’inscrit dans un processus très quotidien, dans une sorte de normalité. Après tout, peler une carotte ou peindre, c’est pratiquement le même geste. Observer un tableau, c’est se laisser influencer par lui, s’en nourrir, mais peindre va aussi changer ce regard que l’on pose sur la grande peinture. Plusieurs phrases que les enfants nous entendent dire viennent de ses livres, comme « On ne peint pas avec des idées, on peint avec de la peinture ».

  • Olivier Wahl, Je suis bloqué devant ma toile! 2008
  • Olivier Wall, Créer c’est vivre. Votre vie n’est pas qu’un projet, 2013

Austin Kleon

Pour Austin Kleon, les artistes ne sont ni plus ni moins que des voleurs. Tout ce qu’ils font, ils l’ont vu dans la nature, dans la rue, sur Internet, dans la rue, chez un autre artiste. La différence entre le vol et le plagiat, pour Kleon, c’est la « digestion ». On s’inspire d’une oeuvre et on la réinterprète jusqu’à ce qu’elle devienne nôtre. Au Tamanoir, nous n’empêchons pas les enfants de copier, en sachant que cela peut faire partie de l’apprentissage, et nous encourageons le dessin d’observation. Le devoir de l’artiste c’est d’être généreux en retour et de partager ce qu’il a fait. Nous nous montrons nos oeuvres. Les dessins et les peintures sont fait pour être montrés, et la musique pour être écoutée!

  • Austin Kleon, Voler comme un artiste, 2014
  • Austin Kleon, partager comme un artiste, 2014

Dorte Nielsen et Sarah Thurber

Pour ces deux auteurs, la créativité, c’est de faire des liens entre deux choses qui n’ont aucun rapport évident. Ce sont ces liens qui vont permettre l’émergence d’autres choses. Au Tamanoir, nous suscitons les conditions de naissance des liens. On parle de musique, de peinture, de dessin, les contes et les catalogues d’exposition sont dans une même bibliothèque à disposition des enfants. Nous mêmes fonctions de cette manière.

  • Dorte Nielsen et Sarah Thurber, The secret of the highly creative thinker, 2016

Et pour ses propres enfants?

Les principes sont exactement les mêmes. Julia Cameron a très bien décrit comment elle a réveillé la créativité de sa fille, et comment ses parents ont réveillé la sienne. Du matériel sur la table, des encouragements, encadrer les oeuvres dont les enfants sont fiers, lancer des phrases comme « voyons ce que tu peux faire avec ces pastels », mais aussi jouer avec ses enfants, leur montrer les jolies choses, faire un détour pour aller voir des fleurs… Tout cela réveille la créativité de vos enfants! Enfin, et le plus important, c’est de montrer soi-même l’exemple. Les enfants apprennent majoritairement par l’exemple, et être soi-même créatif, c’est l’assurance d’avoir des enfants créatifs.

  • Julia Cameron, Libérez votre créativité, 1992
  • Julia Cameron, Libérez la créativité de vos enfants, 2014

En conclusion

En quelque sorte, nous ne faisons rien d’extraordinaire au Tamanoir. Nous mettons du matériel sur la table, nous présentons des oeuvres, nous répondons à des questions d’enfants, nous nous promenons dans les villes et les musées, nous observons les papillons, nous peignons ensemble et nous prenons soin les uns des autres, comme dans une famille. Mais peut-être que l’extraordinaire survient quand nous prenons le temps. Lorsque nous avons fait le brainstorming pour trouver notre nom, « Le temps de créer » était l’une des possibilités. Le Tamanoir, c’est effectivement un espace et un temps pour créer. La magie survient alors et vos enfants, une heure, deux heures, parfois 10 heures sur un même dessin en stage, vont faire une oeuvre qui vous fera dire « tu es doué ». La prochaine fois, vous direz « tu as été patient, tu as travaillé et cela se voit ».

Ecole de la vie, école pour la vie!

Dès 1904, avant même l’école obligatoire donc, Ovide Decroly a critiqué l’organisation de l’enseignement de son temps, déconnecté, disait-il, des besoins des enfants. En effet, si les besoins physiologiques et affectifs des enfants ne sont pas remplis, il leur est difficile d’apprendre. Parmi ces besoins, il y a celui de travailler, d’être actif. Cela implique d’avoir une place dans un groupe, et qu’il y ait de nombreux allers et retours entre les souhaits des individus et les souhaits du groupe.

Decroly, et à sa suite Amélie Hamaïde, conçoivent l’enfant dans sa globalité. Inventeurs de la méthode dite « globale », il ne s’agit pas seulement pour eux de lire de cette manière, mais de concevoir le monde dans toute sa complexité, sans devoir « saucissonner » les apprentissages en séquences progressives, mais artificielles. L’enfant lui-même est vu comme un tout.

Cela implique de concevoir l’école comme faisant partie du monde, complexe et connecté. On ne découple pas l’école de la vie sociale et du milieu naturel dans laquelle elle se trouve, mais au contraire, la classe devient un grand atelier, dans lequel on comprend, on analyse ce qu’on reçoit du monde, mais dans laquelle aussi on va concevoir des projets à apporter au monde.

De la génération des pédagogies Freinet et Montessori, la pédagogie Decroly change le rôle de l’enseignant, qui aura pour but de susciter l’étonnement et le questionnement chez les enfants pour leur permettre de faire leurs projets.

Et au Tamanoir?

Les réflexions d’Ovide Decroly enrichissent les nôtres à plusieurs niveaux.

Tout d’abord, nous sommes très attentifs en stage à remplir les besoins physiques des enfants: collations saines, hygiène de base pour les mains, veiller à ce que les enfants sentent comment ils doivent se couvrir, ce qui est parfois compliqué! La sieste des plus jeunes et le temps de prendre son repas à son aise sont tout aussi indispensables. Enfin, nous n’hésitons pas à porter en écharpe les plus petits qui ont du mal à marcher en excursion.

Ensuite, nous suscitons l’étonnement. En classe, en parascolaire et en stage, nous proposons aux enfants d’observer la nature, d’observer des tableaux ou d’autres oeuvres d’art, d’écouter de la musique. En musée, nous avons immédiatement adhéré au projet du Musée Wellington d’animer en tenue: en effet, cela permet à l’enfant une expérience immersive. Il est positivement impressionné, et plongé directement dans une époque ou un univers qu’il va appréhender dans sa globalité. Nous généralisons peu à peu le port de tenues à la plupart de nos excursions et stages. Plus généralement, les enfants ont besoin de vivre une expérience. Ils se questionnent à partir de cette expérience.

L’étape suivante sera l’atelier. Comment nourrir sa pratique créative à partir de l’expérience ainsi vécue? Battre tambour sur la marche des grenadiers britanniques à Waterloo, construire un immense bateau pirate en carton, créer une expérience avec de la vapeur à Train World, sculpter un petit arbre à la manière de Niki de Saint-Phalle, faire un moaï en terre, dessiner l’histoire du Vaisseau Fantôme de Wagner, en changeant la fin, puis récrire son propre conte… tout cela fait partie du Tamanoir, dans une atmosphère de joyeuse concentration.

Pour en savoir plus:

Ovide Decroly – Ses principes pédagogiques

Ovide Decroly, La fonction de globalisation et l’enseignement, Bruxelles, Maurice Lamertin, 1929, 92 p.

Le Tamanoir au Musée Wellington!

Stages 6-12 ans

inscriptions via ce lien: https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSfKYeG8mQKsscag18VPmDbQeo4Z3Jwn-MiGK-3tJXsEOhVC3w/viewform?usp=sf_link

Organisation Tamanoir:

Les stages ont lieu de 9h30 à 16h30, garderie possible de 9h à 17h45. Les collations sont comprises mais pas le repas de midi. 140 euros/semaine.

– Du 26 au 30 juillet: robes, costumes et uniformes
A travers les objets du musée mais aussi à travers des oeuvres d’art, nous verrons comment l’on s’habillait et se parait au 19e siècle. Nous ferons même un peu de couture! Animation Marie-Eve Tries

– Du 2 au 6 août: bateaux et marins: nous ferons connaissance avec les navires de guerre mais aussi avec les légendes liées à la mer et aux bateaux. Construction d’une maquette, peinture, mais aussi contes et musique.

– Du 16 au 20 août: peinture sur toile. Nous découvrirons l’art du 19e siècle et irons « chiper » les techniques des grands peintres pour les appliquer. Les matins seront consacrés à la peinture et l’après-midi à des activités plus ludiques. Animation Marie-Eve Tries

Organisation du Musée Wellington
– Du 23 au 27 août: imagine ton empire! Jeux symboliques et créations d’histoires autour de l’exposition « l’Empire en playmobils »

Parascolaires et périscolaires 2021-2022

Nous organisons les groupes à partir de 5 participants. Pré inscriptions par mail: letamanoirasbl@gmail.com

Aux Bruyères

Le lundi 16h-17h, peinture, P2-P6 avec Marie-Eve. Nous nous inspirerons des grands artistes pour leur piquer leurs techniques. 8 euros la séance, par série de 10, première séance gratuite.

Le jeudi 16h-17h, à la manière des grands artistes, avec Lydie (maman de Valentin aux Bruyères). 8 euros la séance, par série de 10, première séance gratuite.

Le mercredi 14h-15h30, cours de BD avec Béatrice. 12 euros la séance, par série de 10

Au Petit Ry

Le vendredi de 15h à 16h

M1-P2 avec Marie-Eve, contes, musique et arts créatifs avec Marie-Eve

P3-P6 avec Eleonore, à la manière des grands artistes. Eléonore est la personne qui a remplacé Béatrice ce mois de mai.

A La cabane musicale

Rue de Spangen 24, 1341 Céroux-Mousty, vendredi de 17h à 18h30, M1-P2: contes et musique, un peu de dessin, avec Marie-Eve. 12 euros la séance par série de 10, première séance gratuite.

Les visites guidées reprennent!

Envie de réserver une visite avec l’un de nos super guides? Tous nos guides sont sensibilisés aux besoins des familles et des jeunes enfants et sont à l’aise avec les publics scolaires. Vous votre école ou pour le plaisir, n’hésitez pas!

Nous pratiquons une politique éthique et transparente en rémunérant correctement nos prestataires. Le Tamanoir reçoit 10 euros, le reste de la somme allant directement au guide.

Nos tarifs: 80 euros/1h, 120 euros/un demi jour, 230 euros une journée complète + entrées éventuelles sur les sites.

Quelques idées

  • Visite avec ou sans atelier au Musée Wellington à Waterloo
  • Musées Royaux des Beaux-Arts de Belgique avec visite « les dragons dans la ville » pour une belle journée d’excursion
  • le Cinquantenaire et ses musées
  • Les Dragons à Bruxelles
  • Les arbres à Bruxelles
  • Une journée dans la jolie ville de Namur
  • La ville de Louvain-la-Neuve
  • Balade nature au bois des rêves
  • Ateliers nature

Faites-nous part de vos demandes, nous vous répondrons au mieux de nos possibilités!